Quand I. me donne des leçons sur l’amitié

Isaac a presque deux ans. Déjà, il m’apprend énormément. Je l’observe, chaque matin, lorsqu’il va rejoindre ses amis. Il prend sa démarche de p’tit gars fier, s’arrête au passage, donne un bisou sur la joue d’un ami, continue son chemin, serre son autre ami dans ses bras.

Dur de croire qu’à cet âge, il puisse établir des liens tissés-serrés avec d’autres enfants. Qu’il revienne à la maison et qu’il fasse le récital des prénoms de ses amis. C’est beau, à cet âge. Pas de drama. Pas d’exclusion. Pas de préjugés. La joie réside simplement en la présence de l’autre. Au fait qu’il puisse voir de ses yeux, répéter les niaiseries et partager sa nourriture avec ses amis. L’amitié, à cet âge, ne comporte aucune limite. À part peut-être celle du langage limité et de l’ultra-possession des jouets dont on ne pourrait échanger.

Mais si petit, on ne s’attarde pas à la façon de s’habiller, à la religion pratiquée, à ce qu’il y a à manger, à l’orientation sexuelle ou à l’argent gagnée. Si on pouvait voir, à travers leurs petits yeux, que l’important c’est d’avoir de quoi te vêtir, de quoi manger, et un toit où vivre, le monde serait peut-être moins enclin à vouloir s’entre-déchirer.

On devrait s’inspirer du peu de mots que les enfants possèdent pour communiquer une si grande et touchante amitié. Il y a déjà assez de gens souffrant du trop de mots, du trop de croyances, du trop de préjugés, du trop de tout.

Qu’est-ce qui se passerait si on mettait tout ça de côté et qu’on se la fermait pour un moment? Probablement que quelque chose d’universel pourrait naître de cette absence de tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s